w_sqr

white square; on black; brown noise; This video´s title provides a complete description of its contents and contains all the elements employed in it.
The viewer first sees a white square situated in the center of a black field; it flares up, disappears and changes size synchronously with the soundtrack. The quick succession of images, the jumps in scale and maximum contrast between black and white irritate the eye and leave afterimages on the retina.

Artist and computer programmer m.ash, aka Michael Aschauer, employed solely computer-generated elements. Digital "brown noise" was broken down into hundreds of individual components and then played through a random number generator. A crackling audible at the edges of the sound units is layered over the constant dully rumbling noise, and it structures and adds rhythm to the audio track.

Analogies to historically relevant works by Kasimir Malevitch and Peter Kubelka are inevitable. In contrast to these great predecessors, m.ash allows the digital machinery to communicate in its own mathematical language. The artist developed a program which makes esthetic and formal decisions for him; all subjectivity and questions of taste have been eliminated.

And this represents the work´s provocative potential: Modern masters are referenced with the intention of making an ironic statement about them. These "artistic geniuses" of the past have been replaced by a banal computer program. (Norbert Pfaffenbichler)

translation: Steve Wilder

More Texts

w_sqr (texte français)

w_sqr

white square; on black;brown noise; le titre de cette vidéo constitue également une parfaite description du contenu.Tous les composants de cette œuvre sont ainsi nommés d’emblée. Le spectateur voit un carré blanc, centré, sur un fond noir, qui surgit, disparaît et change de taille en absolu synchronisme avec le son. La succession rapide d’images, les modifications de taille saccadées et le contraste noir et blanc extrême déroutent l’œil et déposent sur la rétine des images consécutives.

L’artiste et programmeur m.ash aka Michael Aschauer a utilisé uniquement des éléments générés par ordinateur. Un « bruit brun » produit numériquement a d’abord été décomposé en centaines d’unités qui ont ensuite été lues par un générateur de hasard. A chaque point de jonction entre deux sons, on entend un craquement qui, dépassant le ronflement sourd et incessant, confère à la bande son structure et rythme.

L’analogies avec des œuvres de Kasimir Malevitch et Peter Kubelka ayant marqué l’histoire de l’art vient immanquablementà l’esprit. Mais à l’inverse de ses illustres prédécesseurs, m.ash laisse la machine numérique s’exprimer dans le langage mathématique qui lui est propre. L’artiste conçoit un logiciel qui prend les décisions esthétiques et formelles à sa place. Tous les paramètres de la subjectivité et du goût sont éliminés.

Et c’est précisément là que réside la charge de provocation dont est dotée cette œuvre : elle cite les maîtres de l’art moderne pour mieux les railler. Le « génial artiste » cède la place à un simple programme d’ordinateur.
(Norbert Pfaffenbichler)

Traduction: Françoise Guiguet

Orig. Title
w_sqr
Year
2003
Country
Austria
Duration
3 min
Director
m.ash
Category
Avantgarde/Arts
Orig. Language
no dialogue
Downloads
w_sqr (Image)
Credits
Director
m.ash
Sound
m.ash
Available Formats
Betacam SP PAL (Distribution Copy)
Aspect Ratio
1:1,37 (Academy)
Sound Format
stereo
Frame Rate
25 fps
Festivals (Selection)
2003
Graz - Diagonale, Festival des Österreichischen Films
2004
Edinburgh - Kill your timid notion
2005
Zagreb - 25fps Film & Video Festival